Skip to content

Construisons ensemble l’Agglo de demain

Profil utilisateur

Profil contributeur

ALajuve

Contributions utilisateur

Discussion

On bouge
Les problèmes de circulation routière à Melun
15 dcembre 2021 - 17h40
Habitante de l'agglo depuis très longtemps la circulation dans Ponthierry est devenue infernale. Or voyez les nouveaux immeubles en constuctions : 3 ou 4 programmes d'immeubles sur Ponthierry, des nouveaux lotissements sur Pringy en bord de Nationale et idem à Orgenoy. Notre cadre de vie verdoyant est en train d'être complètement modifié, dénaturé cela me fait rire lorsque je lis qu'au sein de l'agglo on veut préserver la biodiversité!!! Si un autre pont est construit sur la Seine à hauteur de Boissise le Roi, notre commune sera définitivement défigurée et les 2 hameaux seront séparés.

Carte participative

On est solidaire
Désert médical
15 dcembre 2021 - 17h28
Habitante de l'agglo depuis des années j'ai vu le nombre de médecins sur Ponthierry et ses alentours diminuer et devenir vraiment critique. Depuis le décès de notre médecin de Seine Port (accident cérébral) et du suicide d'un autre sur Perthes en G. qui avait été submergé par un afflux de patients, plus aucun médecin ne prend de nouveaux patients...Comment font les nouveaux habitants pour se soigner??? Nous sommes désormais suivis par un médecin de Chevannes 91. Alors quand je vois toutes les constructions à Ponthierry, Pringy, Orgenoy en cours, c'est irresponsable de la part des autorités.
On est solidaire
Construction de logements pour personnes âgées
15 dcembre 2021 - 17h55
Sur notre commune de Boissise le Roi, de nombreuses personnes âgées se voient dans l'obligation de quitter la commune lorsqu'elles vieillissent faute de logements adaptés (prévus spécialement, médicalisés... Pourquoi ne pas étudier au sein de l'agglo (mutualisation des idées et des ressources) un plan prévoyant la création de résidences intergénérationnelles ou de foyers logements type "Les heures claires" à Ponthierry sur tout le territoire de l'agglo. Je pense de surcroît que de telles résidences pourraient rentrer dans le décompte des logements sociaux et ainsi contribuer à atteindre le taux des 25% et ne plus payer de contribution.